Bienvenue à tous dans la petite ville de Rapentriac. Son lac gelé, ses rues enneigées, ses marres de sang et ses habitants plus morts que vivants !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cafétéria

Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel Shepard
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Cafétéria   Jeu 29 Jan - 17:32

Entrée du Commissariat

Dans la salle principale, juste devant l’entrée, ils empruntèrent un couloir qui commençait à leur gauche. Au bout d’un moment, juste avant le tournant à droite, ils virent une double porte surveillé par deux policiers armées.
Sonia Zonenberg alla de l’avant pour s’adresser à eux.

"Voici un nouveau citoyen errant que j’ai trouvé à l’entrée du commissariat. Vous pourrez le mettre en sécurité avec les autres. J’ai affaire."

Elle se retourna vers Daniel.

"Et je vais devoir vous confisquer cette arme. Vous n’avez pas vraiment le droit de vous balader avec une arme à feu comme sa vous chante dans cette ville."

"Et avec quoi je me défends si ces créatures reviennent? Demanda-t-il, plutôt énervé."

"Ne vous inquiétez pas, répondit t’elle d’un air détaché, ces gentils hommes vous protégeront. Maintenant ne faites pas d’histoire et donnez moi cette arme…"

Fronçant les sourcils, il remit à contre cœur son shotgun entre les mains de Sonia.

"Et une bonne journée à vous. Fit-telle avant de prendre congé."

Sans attendre qu’on lui dise quoi faire, Daniel entra dans la cafétéria.
À l’intérieur, il y avait tout se qu’une cafétéria normal avait besoin. Tables, distributrices, télévision etc. Par conte celle-ci était éclairé de quelques chandelles. Des marmonnements de personnes nerveuses qui discutait entre-elle et quelque pleures d’enfant venait agrémenter le tout. Il devait n’y avoir qu’une vingtaine de personne.
Daniel alla s’asseoir dans un coin pour attendre. Personne ne voulait lui adresser la parole et c’était tant mieux car il essayait justement de se calmer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Shepard
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 52
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Cafétéria   Jeu 29 Jan - 19:07

Une demi-heure passa sans qu’aucun autre civile n’entre dans la cafétéria. Daniel entendit quelqu’un courir dans le couloir. Un autre policier affolé arriva devant les portes pour s’adresser à ses deux coéquipiers :

"Il faut vite faire évacuer les civiles d’ici! Nous n’avons pas réussi à contenir les créatures. Ils ont réussi à passer la barricade et à tuer plusieurs des nôtres. Ils commencent à entrer dans le commissariat! Il faut vite les faire évacuer!"

Un des deux policiers qui montait la garde tout à l’heure entra donc dans la cafétéria :

"Excusez moi, puis-je avoir votre attention… les cannibales ont réussi à entrer dans le commissariat et nous ne pouvons pas garantir votre sécurité si vous restez tous ici, donc je vous prierez de commencer à évacuer par le couloir é ma droite tranquille et sans pani…"

"AAAaaaaarrrgg!!!"

Un des cannibales venait de mordre dans le cou d’un des deux policiers qui était restés dans le couloir et commençait à le dévorer. Se fut la panique générale.
Les deux policiers restant commençaient déjà à tirer dans le tat pendant que tout le monde se bousculait pour sortir par les seuls portes qui permettaient de sortir de la cafétéria. Daniel était poussé dans tout les sens… complètement déboussolé, il se retrouvait maintenant dans le couloir avec les premiers sorties. On entendait des personnes crier ou hurler derrière eux. Daniel se retourna et pu voir que les policiers avait été tués, et que les plus malchanceux qui était encore dans la cafétéria, était maintenant incapable de sortir car une foule de cannibale y entrait déjà.
Ne voulant pas savoir se qui allait se passer, Daniel couru en suivant trois autres personnes devant lui et tourna le coin du couloir.
Ce couloir tournait en fait en épingle pour retournez dans la salle principale mais par un autre accès. Les quatre derniers survivant (donc Daniel) courait à s’en exploser les poumons dans se couloir pas très large. On pouvait toujours entendre des personnes hurler de douleur derrière eux…

Et des enfants…

Salle Principale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cafétéria
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...
» [Foot en Herbe] Le café du mercato en herbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Dark Cold - :: Role Play - Rapentriac :: Commissariat de Police-
Sauter vers: